[Fiche Pratique] La reproduction

Aller en bas

[Fiche Pratique] La reproduction

Message par Kaina le Mer 17 Juil - 14:12

La reproduction

A ne pas mettre entre toutes les mains


Nous avons tous un jour été tenté de faire reproduire notre animal de compagnie que ce soit chien, chat, furet… Une envie d’avoir une descendance de notre petit protégé. Cela part d’un bon sentiment, mais il faut être très vigilant. La gestation d’une furette n’est pas un jeu d’enfant, elle peut être à risque, idem pour la mise bas…

Cet article a donc pour but d’informer les personnes qui aimeraient se lancer dans l’aventure…
Je le déconseille au novice. Prendre un mâle et une femelle en se disant : « je vais avoir des bébés c’est super, et je vais me faire de l’argent … » et bien non, faire de la reproduction ne rapporte pas d’argent : Une reproduction entraine beaucoup de frais tel que, la nourriture (les furetons dévorent à partir de 3 semaines), les soins vétérinaire (échos/césarienne si besoin/mammite…), vermifuges, antipuces, test ECE, Copro, ADV, vaccination (au moins la primo à 8 semaines)… cela à un coût ! Si on décide de faire une portée, il faut se renseigner et faire les choses dans les règles de l’art.
De plus, il faut prendre en compte le facteur « Temps » : Cela vous en demandera beaucoup, comme pour les soins, le nettoyage plusieurs fois par jour, nourrir avec des bouillies au début (si croquettes), les manipuler régulièrement pour les habituer au contact, les éduquer (morsure, propreté)… Des heures dans la journée que vous devrez leurs consacrer…

Autre point qui semble important aussi, faire reproduire sa furette c’est prendre la responsabilité de placer les futurs bébés. Se renseigner sur les futurs acquéreurs car il ne faut pas se dire « je peux vendre ou donner les furetons uniquement à des personnes connaisseuses » … Non, il faudra renseigner les personnes. Donner un furet, sans parler de ses particularités, cela me semble difficile…


L'accouplement


Une furette est en chaleur en principe à partir de mars / avril… parfois avant… parfois après… cela dépend de la « photopériode ». Une furette en chaleur se remarque très facilement, sa vulve devient très grosse et peut suinter. L'accouplement peut se faire suivant les furettes au bout de 2 semaines de chaleurs jusqu’à a 1 moi environ.



Pour le mâle, les périodes de rûtes sont quasiment les mêmes. Il se remarque par des males plus turbulents, un poil gras, une odeur plus forte, et des testicules qui ont grossis.
Si malgré tout vous décidez de faire accoupler votre furette, que vous pensez être au point sur ses besoins, voici quelques indications :
Lors de l’accouplement le mâle n’est généralement pas très docile, il secoue la femelle dans tous les sens, la prend par le cou, la traine dans toute la cage cela peut paraitre brutal ! L’accouplement se fait sur 3 jours, avec 2 présentations entre la femelle et le mâle. Il n’est pas nécessaire de laisser la femelle avec le mâle tout le temps, cela risque de la fatiguer plus qu’autre chose. Le premier jour d’accouplement sert à  stimuler l’ovulation de la femelle qui se produit en général entre 24h et 30h après la présentation. Il faut donc représenter la femelle les 2 jours suivants pour la fécondation.
Important : vérifiez bien que les 2 parents sont vermifugés.



La gestation




La gestation est d’environ 41- 42 jours. On compte les jours, depuis le deuxième jour de présentation de la femelle au mâle.
Lors de la gestation, la mère peut rester avec ses congénères jusqu’à environ 2 semaines avant la mise bas ou une cage spéciale devra lui être installé.
Important également de laisser la maman dans un endroit calme avec une température ambiante d’environ 20 -21 degrés !
L’alimentation est très importante : pas de jeûne, la furette doit avoir de l’eau et de la nourriture à VOLONTEE ! La Nourriture de la furette doit être adaptée et contenir protéines (35%), lipides (15%) en quantité suffisante.
Chaque furette gestante est plus sensible à la toxémie de la gestation. Le pronostic de ses mamans est plutôt mauvais. Dans le cas où la maman semble fatiguée, molle, il ne faut pas hésiter à aller consulter un vétérinaire ! Celui-ci sera en mesure ou non de diagnostiquer l’infection et éventuellement une césarienne si nécessaire ! Les causes : grosse portée ou anorexie…
Il est préférable d’isoler la maman des autres furets environ 2 semaines avant la mise bas. Une cage de type cage à lapin est plutôt bien, il ne faut surtout pas d’étage, ni de hamac « une cage de plein pied » ! On évitera les gros plaids où la maman cache les bébés et au final ne les retrouve pas. On utilisera soit de la paille (ATTENTION déparasitée ! ! !) ou dodo style couffin où elle peut se cacher avec ses bébés tout en regardant et surveillant autour d’elle. Bien sûr nourriture et eau à volonté.


La mise bas


Se fait entre 41 et 42 jours. A partir de 43 jours, il faut être très vigilant et prendre contact avec un vétérinaire, il y a des risques que les furetons décèdent dans le ventre de la maman. => Une césarienne peut être préconisée par le vétérinaire !
Bien sûr surveiller la maman, mais la nature fera le reste…
Cela dure en principe 2 heures, avec un intervalle de quelques minutes entre chaque naissance. Le nombre des bébés furets varie considérablement de 1 à 18, la moyenne se situant à 8 (10 pour une primipare). Les bébés pèsent environ 8 à 10g et sont aveugles, sourds et sans poils. La maman fait le travail de sage-femme, elle les libère du cordon et les nettoie. Il ne faut pas la déranger pendant l’accouchement, elle peut aussi être très protectrice à l’extrême avec ses bébés, c’est normal… Elle nourri ses petits par rotation, donc assez de mamelles pour tous. Si pas assez de lait, il faut lui donner de la nourriture semi-liquide avec une seringue 15ml tout au long de la journée et mettre les gamelles eau et nourriture tout prêt du nid. Si cela ne s’arrange pas et que les petits cris famine en cherchant les mamelles, il faut l’emmener chez le vétérinaire afin de lui faire une injection d’ocytocine, afin de stimuler la lactation (Suite à un accouchement très long et fatiguant par exemple). Entre temps, il conviendra de sustenter les petits en leur administrant quelques gouttes de sirop de glucose

Important : il faut savoir que la reproduction des femelles angora est très complexe, elles n’ont quasiment peu ou pas de lait et les bébés meurt de faim… Là encore je déconseille plus que fortement, les personnes de faire reproduire une femelle angora !
Lors des 3 premières semaines de vie, il est quasiment impossible de sauvé un furet dont la maman n’a pas de lait ou le rejette pour X raison. Le biberonage ou avoir une mère porteuse est complexe et est souvent voué à l’échec. A partir de 3 semaines cela est plus simple car les furetons commencent progressivement à manger de la nourriture solide.

Kaina

Messages : 28
Date d'inscription : 29/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fiche Pratique] La reproduction

Message par Admin le Mer 17 Juil - 18:16

Wink 

_________________
Admin
Admin
Admin

Messages : 284
Date d'inscription : 27/03/2013

http://fufus-solognots.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum